Menu
Spiritualité

Célibat : ce cadeau d’ALLAH

Ecrire sur le célibat alors que l’on est marié(e) pourrait paraître comme une provocation. Et pourtant, justement, qui mieux qu’une personne en couple peut en parler ? Non pas avec nostalgie bien entendu (quoique lol) mais avec plus de recul et d’objectivité. Malheureusement pour les célibataires (que nous fûmes), la recherche effrénée de partenaires nous a fait – trop souvent – oublier à quel point cette période “d’inactivité amoureuse” devrait être mise à profit pour SOI, d’abord, et pour le VOUS (mari + femme) que vous cherchez à créer – bi idni Allah demain.

Mise à profit, tout à fait : parce que c’est avant tout une bénédiction qu’ALLAH azzawadjal nous accorde. Un privilège de pouvoir nous donner le temps de parfaire notre caractère et notre connaissance pendant cette (plus ou moins longue) période. Vous aurez le choix de :

  • parfaire votre pratique religieuse,
  • d’augmenter votre connaissance du Deen,
  • de rendre service à vos proches et à ceux qui en ont besoin,
  • d’apprendre une vertu cardinale dans le mariage : LA PATIENCE !

Dans bien trop de cas, hélas, le célibat représente une période d’ingratitude envers ALLAH à qui l’on réclame ouvertement, ou dans son for intérieur, des comptes.

Pourquoi ne suis-je toujours pas mariée? Que t’ai-je fait Ô mon Dieu ? Pourquoi les autres et pas moi? Aouzzou Billah… Tout plein de pensées inspirées par Iblis (sheytan) viennent assaillir les célibataires qui, PIRE QUE TOUT, un jour, de guerre lasse, abandonne le projet et vous sortent la phrase qui ne pardonne pas : “ Dieu m’a oublié” (Aouzzou billah).

YA QUDDUS (le PARFAIT) n’oublie personne et sait, pour chaque âme, ce qu’il y a de bon pour elle, en toutes choses et circonstances. Alors, dites-vous bien qu’il y a une bénédiction inégalable à être où vous êtes aujourd’hui : célibataires ! Car demain, par la Grâce d’ALLAH, une fois mariée et mère de famille, vos priorités vont changer et vous aurez de moins en moins de temps pour vous-même et pour votre Deen.

Minielle Mansour

Oui, vous avez bien lu ! ALLAH azzawadjal, en élisant le mariage comme la moitié de la FOI sait bien évidemment à quel point, les femmes sont éprouvées dans leur gestion quotidienne du foyer. Si bien, que certaines – sans un mari compréhensif – peuvent être tentées d’arrêter leur recherche de vérité (recherche de connaissance) pour avoir plus de temps à consacrer au bonheur du mari (Qu’Allah nous accorde des maris consciencieux qui ne nous éloignent pas du Deen).

D’autres auront même du mal à prier aux heures dites, prétextant leurs enfants en bas-âge et ne pouvant les confier (ou les laisser sans surveillance) pour aller prier. Très chères sœurs, c’est aujourd’hui et maintenant que vous devriez en profiter et vous dire qu’Allah, dans son INFINIE SAGESSE, vous évite bien des écueils en vous gardant célibataire en ce moment. Profitez de cette période pour :

  • cajoler vos parents,
  • rivaliser en bonnes oeuvres,
  • parfaire votre lecture du Coran,
  • partir en Pélerinage (si vous en avez les moyens)

et faire de très sincères ASTARFIROULAH qui vous ouvriront les portes d’un ménage heureux, in sha ALLAH !

C’est cette liberté d’agir pour VOUS et pour votre DEEN que les femmes mariées vous envient et qu’un homme pratiquant saura apprécier comme qualité de sa future épouse. AMEEN.

Minielle Mansour

Et vous, comment occupez-vous votre temps de célibataires ?

No Comments

    Leave a Reply

    This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.