Menu
Vie de famille

Vos femmes, ces chefs d’états : conseils aux maris

La plupart des femmes sont, par nature, spontanées et impulsives. Elles fonctionnent à l’instinct, au feeling. En tombant amoureuse de vous par exemple, vous apprendrez plus tard que plusieurs éléments ont joué en votre faveur : c’était un jour particulier (pour elle) et une de vos réactions à une situation bien définie, aura achever de faire la différence. 

Du coup, nous sommes les premières à savoir que parce que notre processus de sélection n’est pas vraiment une science exacte, nous sommes bien conscientes de l’importance de disposer de “mécanismes de contrôle” et “d’indices de mesure” et autres capteurs infaillibles que nous appellons communément nos MEILLEURES AMIES !


 Pour faire simple, dites-vous bien, chers époux, qu’entre nos copines et nous c’est un peu comme un conseil des Ministres, avec un Président et les membres de son gouvernement.

Dans la panoplie du parfait “Conseil Ministériel”, vous aurez: 

– un Ministre de la (Belle) famille qui apporte conseils et solutions en matière de gestion des Goros (beaux-parents) et des Ndiékés (belles-soeurs),

– un Ministre de l’Intérieur qui opère une surveillance quasi permanente du périmètre “marital” et peut déterminer avec exactitude la véracité de l’emploi du temps du Mr et surtout, alerter le Président, en cas de visites impromptu et tentatives d’invasion de l’ennemi déclaré : la Niarel (co-épouse),

– un Ministre de l’Education qui est passé Maîtres Es discipline de Maris récalcitrants et qui prodigue toutes sortes de fatwas pour “dompter” en subtilité, même les maris les plus téméraires

– un Ministre des Affaires étrangères qui, de tous les Ministères, a la plus vaste expérience et sait, avec exactitude, détecter les coups fourrés … on l’appelle aussi Ministre des “AU-SECOURS”…

Et loin de nous l’idée de faire l’impasse sur le Ministre de la Planification qui vous sortira son chapelet de “tu aurais dû” et “si tu me l’avais dit plutôt je t’aurai conseillé de …” ou du Ministre de la DEPENSE qui n’a que faire du budget du territoire marital qui, de son point de vue doit être intégralement dépensé (justement) pour ne pas nourrir de possibles menaces : les fameux missile “niarélistique” ou “niételistique” !!!!!!

Voilà Messieurs, maintenant vous savez TOUT ! Les interminables conférences téléphoniques de vos épouses, sont en fait des conseils MINISTERIELS. Car, selon les développements du jour ou de la veille, nous aimons à convoquer notre petit monde pour nous “rassurer” par rapport à un acte posé ou questionner une attitude (hostile ou un peu trop enjouée) décelée.

Minielle Mansour

Nos amies, nous servent principalement à cela et ce lien fort commence souvent dans l’enfance et grandi au fil des situations carabinées traversées ensemble.

LE JOUR OU le lien se brise c’est parce qu’en général le conseil reçu ou l’attitude témoignée n’a pas su être bien décrypté par “l’amie fautive” qui du coup est purement et simplement BANNIE (mais quelques années plus tard, et à la faveur d’autres évènements, peut revenir dans nos bonnes grâces et même surpasser toutes les autres).

Les femmes influençables dites-vous. Absolument pas ! Il ne s’agit pas ici de déléguer nos pouvoirs décisionnels. NON.  Mais, comme tout bon stratège, d’écouter pour mieux cerner l’étendu de la question et adopter la bonne approche ou rectifier le tir.

Sauf que voilà, comme dans tout dispositif, il y a des failles… des amies qui, elles-mêmes, traversent des situations difficiles et qui ont convoquées leur propre conseil ministériel et qui, pour le coup, ne sont plus très disponibles ou fiables à 100%. 

Je sais, je sais, à ce stade-ci vous comprenez certainement mieux pourquoi, parfois, votre femme chérie semble souffrir d’un dédoublement de personnalité. Et justement, quitte à parler de prière (et c’est de loin la position que je préfère) certaines femmes ont compris que le meilleur conseil, elles le trouveront en elle-même, dans leurs conversations avec ALLAh azzawadjal.  

Oui, beaucoup l’admettent, le MEILLEUR CONFIDENT et CONSEILLER, est CELUI qui toujours écoute, sans juger et qui MIEUX que père, mère et amie, nous CONNAIT parce qu’IL NOUS A CRÉÉ ! 

Ces femmes qui choisissent l’avis du CREATEUR à celui des créatures sont de loin celles qui justement se mettent à l’abri du doute et de la polémique car, quelque soit l’amour que nous porte, mères, soeurs et amies, PERSONNE D’AUTRE QU’ALLAH ne sait ce qu’il y a de mieux pour nous, sur Terre et dans l’AU-delà !

No Comments

    Leave a Reply

    This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.